<DATE> Contents

Sumo Souvenirs  
Mark Buckton
Second of a two parter on sumo souvenirs - some hints on avoiding the fluff.
Konishiki
Chris Gould
Takamiyama's 60s / 70s successes notwithstanding Konishiki was sumo's first full-on mover and shaker from lands afar leaving Chris G to take an in-depth look at the ripples the big guy left behind when exiting the sumo pool.
Rikishi of Old
Joe Kuroda
Joe Kuroda's looks back at the life and times of former yokozuna Shiranui.
Eric Evaluates
Eric Blair
Eric IDs the true winners of the henkafest that was the Haru Basho senshuraku.
Rikishi Diary
Mark Kent
Mark Kent - English pro-wrestler and amateur heavyweight sumotori - takes his training a step further on his road to European and World sumo glory.
Heya Peek
Mark Buckton
Oitekaze Beya just to the north of Tokyo and not far from the abode of SFM's Ed-i-C falls under the microscope.
SFM Interview
Carolyn Todd
Carolyn interviews Riho Rannikmaa during his recent trip to Osaka - head of all things sumo in Estonia, friend and mentor of Baruto, this is a man with something to announce.
Sumo la LA
Alisdair Davey
SFM's man in the shadows reports on his recent jaunt in LA, as guest of the Californian Sumo Association and SFM reporter at large.
Photo Bonanzas
Hot on the heels of the recent Ise bonanza - Haru up close and very very personal - some of our best pics to date.
Haru Basho Summary
Lon Howard
Lon wraps the Haru Basho and chucks in a few bits on the henka issues the top dogs are suffering from at present.
Sumo Menko
Ryan Laughton
Sumo cards of old brought to life once again by expert collector Ryan Laughton. None of your BBM offerings here - Pt II of III.
Natsu Ones To Watch
Carolyn Todd
Carolyn ponders the ones to watch come May and Natsu when sumo comes home to Tokyo.
Kimarite Focus
Mikko Mattila
Mikko's latest look at sumo's kimarite offers unequalled analysis and in depth explanations.
Amateur Angles
Howard Gilbert
On your marks, get set, go - Howard Gilbert walks us through the months ahead on the amateur calendar.
Kokugi Konnections
Todd Lambert
Click on Todd's latest selection of the best sumo sites the WWW has to offer.
Fan Debate
Facilitator - Carolyn Todd
Should it or shouldn't it? Honbasho go on the overseas road that is. See what SFM's Chris Gould and James Hawkins have to say.
SFM Cartoons
Benny Loh & Stephen Thompson
In this issue's cartoon bonanza, sit back and sample ST's latest artistic offerings.
Sumo Odds & Ends
SFM's interactive elements - as always includes Henka Sightings, Elevator Rikishi and Eternal Banzuke!
Let's Hear From You
What was it that made you a sumo fan - A. S. - the face in the crowd reveals almost all - to see everything you'll have to close your eyes.
Readers' Letters
See what our readers had to say since we last hit your screens.
Sumo Quiz
The Quizmaster
Answer the Qs and win yourself a genuine banzuke.
   
Résumé de l’Haru basho
   
Texte par Lon Howard
Photos par Carolyn Todd
  
appelé à une action disciplinaire, Kitanoumi Rijicho exprime lui quelque mots sur le fait que c’est ce genre de choses qui animent Asashoryu, bien qu’il ne soit pas à l’aise avec cela et que cela ne soit « pas beau ». Après son combat avec Kisenosato, tout en regardant les ralentis du combat Kokkai Iwakiyama à la télévision, Asashoryu exprime quelques sarcasmes sur la décision du gyoji qui s’est planté selon lui, puis ajoute par la suite que Tochiazuma s’est effondré sous la pression de sa série de sept victoires consécutives – ce qui ne lui serait jamais arrivé. Bref, un jour bien peu yokozunesque pour lui, en dépit de sa victoire.

A partir de cet instant, bien peu espèrent voir Tochiazuma et Kotomitsuki rester dans la course au yusho – ce qui sera le cas. En ce qui concerne Tochiazuma, les soucis de santé sont la raison majeure, de sérieux doutes ayant subsisté jusque tard sur le fait qu’il apparaîtrait ou non sur l’Haru en raison d’un genou gauche en piteux état. Après avoir assuré son kachi-koshi lors de la dixième journée, évitant ainsi la rétrogradation, il se retire lors de la douzième journée avec ses huit victoires. Quelques jours plus tard, stupeur avec la nouvelle qu’il aurait peut-être souffert d’une attaque cérébrale légère quelques temps auparavant. A l’heure actuelle on ne sait même pas s’il pourra poursuivre sa carrière. Dans le cas de Kotomitsuki, c’est juste parce que, comment… ben parce que c’est Kotomitsuki. A la douzième journée, il a concédé la défaite face à Asashoryu – pour une stupéfiante 25ème fois consécutive – et aussi face à Hakuho, et se trouve donc hors course.

Hakuho n’étant pas l’ozeki le


Suite


L’Haru basho 2007 aura été un basho en montagnes russes. Commencé de la plus laide des manières, il s’est ressaisi, seulement pour mieux s’effondrer dans encore plus de laideur au senshuraku, et s’achever dans la déception et la confusion. Le quintette d’ozeki met la mécanique en branle au shonichi quand trois d’entre eux mordent la poussière, dont l’ozeki Hakuho – celui dont on estime qu’il est le seul à pouvoir ravir la Coupe de l’Empereur au yokozuna Asashoryu.

C’est donc déjà une bien mauvaise journée, mais le yokozuna lui-même la rend cataclysmique en se laissant contourner par le shin-komusubi Tokitenku, avant d’être projeté sans gloire face contre terre sur okuritaoshi. Le jour suivant, il rate le tachiai face au M3 Miyabiyama, et se voit entraîner ensuite dans un festival de mandales fort similaire à sa défaite contre Chiyotaikai au quatorzième jour du dernier Aki basho. Le résultat est identique, les poussées de Miyabiyama étant plus précises et maîtrisées, celui-ci remportant le verdict du gunbai dans un finish renversant qui voit les deux hommes voler en dehors du dohyo.

Le yokozuna arrive donc pour la troisième journée avec sans aucun doute un motif de kyujo dans sa besace, dût-il chuter une troisième fois. Cela n’est pas nécessaire puisqu’il passe au travers du M4 Futeno comme si ce dernier n’existait pas, le renvoyant en arrière en quelques 
secondes. A partir cde là, il semble reprendre les choses en main. La course au yusho prend un tour passionnant à la huitième journée lorsque l’ozeki kadoban Tochiazuma concède sa première défaite face à son camarade ozeki Kotooshu, laissant Asashoryu désormais maître de son destin. Hakuho a lui-même évité d’autres défaites et est désormais à égalité avec Tochiazuma en tête à 7-1, Asashoryu et le sekiwake Kotomitsuki se trouvant juste derrière avec 6-2.


Asashoryu

C’est au cours du nakabi– et postérieurement – que la laideur fait insidieusement son retour. Après avoir rossé et malmené le jeune M1 Kisenosato, le yokozuna envoie un de ses genoux dans les côtes de sa victime à terre, bien après que le combat ait été décidé. Bien que quelques oyakata de base aient exprimé leur consternation et












































































 

















L10 Web Stats Reporter 3.15