<DATE> Contents

Sumo Souvenirs  
Mark Buckton
Second of a two parter on sumo souvenirs - some hints on avoiding the fluff.
Konishiki
Chris Gould
Takamiyama's 60s / 70s successes notwithstanding Konishiki was sumo's first full-on mover and shaker from lands afar leaving Chris G to take an in-depth look at the ripples the big guy left behind when exiting the sumo pool.
Rikishi of Old
Joe Kuroda
Joe Kuroda's looks back at the life and times of former yokozuna Shiranui.
Eric Evaluates
Eric Blair
Eric IDs the true winners of the henkafest that was the Haru Basho senshuraku.
Rikishi Diary
Mark Kent
Mark Kent - English pro-wrestler and amateur heavyweight sumotori - takes his training a step further on his road to European and World sumo glory.
Heya Peek
Mark Buckton
Oitekaze Beya just to the north of Tokyo and not far from the abode of SFM's Ed-i-C falls under the microscope.
SFM Interview
Carolyn Todd
Carolyn interviews Riho Rannikmaa during his recent trip to Osaka - head of all things sumo in Estonia, friend and mentor of Baruto, this is a man with something to announce.
Sumo la LA
Alisdair Davey
SFM's man in the shadows reports on his recent jaunt in LA, as guest of the Californian Sumo Association and SFM reporter at large.
Photo Bonanzas
Hot on the heels of the recent Ise bonanza - Haru up close and very very personal - some of our best pics to date.
Haru Basho Summary
Lon Howard
Lon wraps the Haru Basho and chucks in a few bits on the henka issues the top dogs are suffering from at present.
Sumo Menko
Ryan Laughton
Sumo cards of old brought to life once again by expert collector Ryan Laughton. None of your BBM offerings here - Pt II of III.
Natsu Ones To Watch
Carolyn Todd
Carolyn ponders the ones to watch come May and Natsu when sumo comes home to Tokyo.
Kimarite Focus
Mikko Mattila
Mikko's latest look at sumo's kimarite offers unequalled analysis and in depth explanations.
Amateur Angles
Howard Gilbert
On your marks, get set, go - Howard Gilbert walks us through the months ahead on the amateur calendar.
Kokugi Konnections
Todd Lambert
Click on Todd's latest selection of the best sumo sites the WWW has to offer.
Fan Debate
Facilitator - Carolyn Todd
Should it or shouldn't it? Honbasho go on the overseas road that is. See what SFM's Chris Gould and James Hawkins have to say.
SFM Cartoons
Benny Loh & Stephen Thompson
In this issue's cartoon bonanza, sit back and sample ST's latest artistic offerings.
Sumo Odds & Ends
SFM's interactive elements - as always includes Henka Sightings, Elevator Rikishi and Eternal Banzuke!
Let's Hear From You
What was it that made you a sumo fan - A. S. - the face in the crowd reveals almost all - to see everything you'll have to close your eyes.
Readers' Letters
See what our readers had to say since we last hit your screens.
Sumo Quiz
The Quizmaster
Answer the Qs and win yourself a genuine banzuke.

Riho Rannikmaa

Interview par Carolyn Todd

CT : Comment va-t-il ? Je sais qu’il manque à tout le monde et qu’on souhaite tous des nouvelles.

RR : Eh bien, comme vous le savez, il voulait participer à ce basho mais lui et son oyakata ont décidé qu’il vaut mieux qu’il prenne du repos vu l’état de son genou.

CT : C’est assez surprenant au regard de l’attitude habituelle qui prévaut dans le sumo, et qui consiste à serrer les dents et à continuer.

RR : Oui, mais c’était une bonne décision. Pour son avenir, il lui faut guérir pleinement. Il est en pleine phase de traitements et de rééducation. Au basho de mai, il est déterminé à revenir en makuuchi.

CT : Et comment se porte le sumo depuis que vous avez accueilli les Championnats du Monde Juniors l’an dernier ?


RR : Comme vous le savez, Kaido est venu à Rakvere pour nous soutenir et cela nous a été d’une grande aide. Les habitués du sumo sont venus mais beaucoup de gens sont venus voir Kaido et le sumo aussi, ce qui nous a conféré une plus grande visibilité. Posséder un rikishi à succès venu d’Estonie a un effet considérable sur la popularité du sport.

CT : Pensez-vous que cela puisse encourager plus de jeunes Estoniens à faire du sumo ?

RR : Eh bien, en Estonie les écoles organisent des Olympiades d’hiver et d’été, et maintenant elles commencent à y mettre du sumo, donc oui, la popularité est en hausse.

Suite


Au beau milieu des combats de makuuchi de la treizième journée du basho d’Osaka, je me suis entretenue sur les perchoirs du complexe avec M. Riho Rannikmaa, Secrétaire Général de l’Association Estonienne de Sumo, et son épouse Renata, qui a très gentiment servi de traductrice. Riho dirige le Sakura Buddo Club de Vinni, à huit kilomètres de Rakvere (site des Championnats Junior de Sumo Amateur de 2006), et est un vieux sensei, ami et mentor de Baruto.

Carolyn Todd : Merci de me rencontrer durant ce basho aujourd’hui, Riho. Est-ce la première fois que vous venez à Osaka ?

Riho Rannikmaa : Oh, non, nous sommes venus ici un certain nombre de fois pour des compétitions de sumo amateur, mais c’est notre premier honbasho.  On regarde en général

le stream, quand on peut s’y connecter !
 
CT : C’est votre premier basho ? Qu’est-ce qui vous a poussé à venir cette fois à Osaka, alors que votre prodige Baruto est blessé ?
 
RR : Eh bien, bien entendu nous projetions de venir pour voir Kaido (Baruto) et nous avions fait les réservations avant qu’il ne soit contraint à l’abandon, et donc nous avons décidé de venir quand même.
 
CT : Avez-vous pu lui parler depuis votre arrivée ici ?
 
RR : En fait, nous l’avons vu cet après-midi juste avant de venir au basho. Il en a un peu marre, d’être coincé à la heya pendant que les autres sont au basho. Nous voulions le rencontrer pas loin d’ici mais bien entendu il ne peut pas venir à cause des fans.


Riho et Renata












































































 

















L10 Web Stats Reporter 3.15